Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Contribution de synthèse 1 barth+txetx+yannick+jon

Contribution de synthèse 1 barth+txetx+yannick+jon il y a 3 ans 1 mois #1396

  • simon
  • Portrait de simon
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Messages : 51
  • Remerciements reçus 4
Contribution de synthèse envoyé par barth, txetx, yannick et jon envoyé le 28 Janvier

Bonsoir à toutes et à tous,

Voici-dessous et ci-joint une nouvelle contribution, que nous avonsrédigée à 4 militants qui avons vécu la dynamique Alternatiba depuisla préparation d’Alternatiba Bayonne il y a 3 ans jusqu’au débatpost-COP21 d’aujourd’hui. Elle est le fruit d’une réflexion entrenous et une tentative de synthèse de nombreuses discussions que nousavons eues avec d’autres militants d’Alternatiba tout au long desderniers mois.

Nous avions fait chacun des contributions personnelles avantcelle-ci, et avons lu les nombreuses autres contributions envoyées.Nous nous sommes dit qu’il sera difficile de débattre de 15 ou 20contributions différentes, et qu’il nous faudra les synthétiserentre 1, 2, 3 ou 4 contributions globales. C’est ce que nous avonsessayé de faire avec cette nouvelle contribution.

Nous proposons aux personnes qui se reconnaissent dans l'esprit decelle-ci de la discuter, de l’amender et de la co-signer pour enfaire une contribution plus globale encore. Et nous invitons lespersonnes qui ne s’y retrouvent pas à travailler d’autrespropositions globales en s’appuyant sur d’autres contributions quileur semblent les plus proches de leurs visions.

Nous proposons que ce travail de synthèse et d’élaboration decontributions globales soit mené à partir du 1er février, avec unedate limite d'envoi de ces synthèses au 10 février, ce quilaisserait encore 10 jours jusqu’au 20 février pour y réfléchir,individuellement, et collectivement dans les groupes locaux, avantla Coordination de Bordeaux.

Barth, Jon, Txetx, Yannick


Contributionau débat post-COP21d'Alternatiba
BarthCamedescasse,Jon Palais, Txetx Etcheverry, Yannick Montaulieu,d'Alternatiba Bayonne28janvier2016
Endeuxans à peine, la dynamique Alternatiba a pris sur une multitudede territoires et insufflé une forte énergie dans lesmobilisationscitoyennes avant et pendant la COP21. Si nous sommes encoreloind'être à la hauteur de l'enjeu du changement climatique, nousavonsle sentiment qu'Alternatiba peut continuer d'apporter quelquechosede précieux au mouvement climatique qui se construit peu àpeu.Pour cela, nous pensons qu'il ne faut pas se contenter degérerl'existant, mais au contraire faire de nouveaux parisaudacieux, quipeuvent parfois sembler fous au premier abord, mais qui nouspermettront d'innover, de créer des différences, et de marquerdesruptures avec certaines habitudes militantes qui ne nouspermettentpas encore de peser suffisamment sur la transformation de nossociétés. C'est avec cet état d'esprit que nous nous étionslancés dans le projet d'Alternatiba Bayonne, puis dansl'aventure dela Coordination européenne des Alternatiba, du TourAlternatiba,etc. Nous pensons que c'est cetespritinnovant qu'il faut poursuivre, en cherchant à renouveler nospratiques militantes en même temps qu'une nouvelle générationd'organisateurs et d'animateurs.
Ledélaifixé au week-end des 20-21 février nous semble trop courtpour acter des projets définitifs sur tout ce que nouspourrionsfaire dès 2016 et dans les années qui viennent. Nous devonscependant donner une suite immédiate à la dynamiqueAlternatibapour ne pas que le soufflet retombe, et fixer des chosesprécises aumoins au niveau du fonctionnement, pour qu'une équiped'animationprenne le relai de celle qui a été constituée autour desorganisateurs d'Alternatiba Bayonne. Plusieurs des animateursd'Alternatiba Bayonne vont, comme annoncé depuis le départ, semettre en retrait et retourner au travail local après troisannéesintenses dédiées à la construction d'Alternatiba et de lamobilisation pour le climat.

I- Orientations générales
Avanttout,nous pensons qu'Alternatiba doit garderle thème du climat comme axe central, et ne pas devenir uneorganisation généraliste comme ilenexiste déjà (comme Greenpeace, les Amis de la Terre ouAttac, parexemple).
D'autrepart, Alternatiba doit non pas se développer et se renforcercommeune fin en soi, mais bien comme un moyen de renforcer lemouvementclimat global, ce qui passe à notre avis par des manières deserendre utiles et complémentaires avec les organisations etlesmouvements déjà existants.Enfin,nous considérons la suite comme la suite d’un processus etnon pascelle d’un nouveau mouvement. C'est la raison pour laquellenousimaginons une suite pour une période de 3 ans seulement, etque nousaccordons une place importante à la mise en place d'unenouvelleéquipe d'animation, plutôt qu'à la définition d'un systèmed'élections avec des organes représentatifs, quicorrespondraientplutôt à la création d'une nouvelle organisation.

II- Fonctionnement
Lefonctionnementque nous proposons n'est pas un modèle parfait pourles 10 ou 20 ans qui viennent, mais un mode de fonctionnementquipeut être mis en place immédiatement et pour une période de 3ans.
1)Engagement militant : discipline, inclusivité et rythmesoutenable à long-terme
Nil'Accord de Paris ni le mouvement citoyen climat global encorebalbutiant ne nous permettent de nous reposer sur nos acquisetd'avancer lentement si nous voulons être à la hauteur del'enjeu :nous sommes toujours, plus que jamais, dans un état d'urgenceclimatique absolu. Toutefois,le rythme harassant des deux à trois dernières années n'estpassoutenable à moyen-terme pour les militants les plus engagés,etrend difficile l'intégration de militants qui n'ont pas ladisponibilité de consacrer 100 % de leur temps à Alternatiba.Nouspensons qu'il faut adopter un rythme de travail plussoutenable pourla suite, et passer à un autre modèle d'engagement militant,qui nes'appuie plus sur un noyau dur de personnes qui s'impliquent à100 %, mais sur un plus grand nombre de personnes qui peuvents'impliquer à 10 %, 20 % ou 50 % de leur temps. Nouspensons toutefois qu'il faut rester très clairement investisdans letype d'engagement qui a caractérisé Alternatiba jusqu'ici :discipline, rigueur, sens de l'organisation, recherched'efficacité.
2)Fusion d'Alternatiba et d'ANV-COP21
Lemouvement Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21), quivise àimpulser un mouvement citoyen de masse, non-violent etdéterminé,radical et populaire, pour relever le défi climatique, esttrèsproche d'Alternatiba :
  • Alternatiba,qui a déjà acté le fait de mener des actionsnon-violentes, et a choisi d'adopter comme ses proprescritères de non-violence ceux déjà définis par ANV-COP21
  • Beaucoupde militants sont à la fois dans Alternatibaet dans ANV-COP21, et le noyau dur d'ANV-COP21 estactuellement constitué aux 3/4 par des personnes particulièrement engagées dansAlternatiba
  • Pendant la COP21, les deux équipesd'animation d'Alternatiba et d'ANV-COP21 étaient toutesles deux basées au Quartier Génial, les actions non-violentesmenées de manière conjointe, et les deux dynamiques ontuni leurs forces pour l'organisation de la chaîne humainedu 29 novembre comme pour le rassemblement au Champ deMars du 12 décembre.
Lesobjectifs des deux mouvements sont très proches (prioritéclimatique, recherche d'un mouvement de masse), leurs méthodessontsimilaires, et leurs différences sont complémentaires(Alternatibaporte surtout les alternatives mais est ouvert à l'actionnon-violente, qu'ANV-COP21 a développé en parallèle), et lesdébats sur l'après-COP21 sont traversés des mêmesinterrogationssur la suite à donner au mouvement global à partir de 2016.
L'animationde 2 équipes d'animation et de 2 processus alors que les 2mouvements comptent autant de personnes en commun nous sembleêtrecontre-productive : cela impliquerait de multiplier lesréunionsdans chaque processus, et d'autres réunions encore pourcoordonnerles deux dynamiques entre elles.
Nouspensons donc qu'Alternatiba doit proposer à ANV-COP21 unefusion desdeux mouvements, de la manière suivante :
  • Au niveaudu fonctionnement :
      au niveau local, les groupes choisissenteux-mêmes s'ils sont des groupes Alternatiba ou desgroupes ANV-COP21, ou s'ils fusionnent
    • au niveau global, une seule équiped'animation pour les 2 dynamiques, rassemblant desanimateurs des deux mouvements
    • ANV-COP21 devenantla branche action d'Alternatiba
  • Au niveau de lacommunication :
      garder le nom d'Alternatiba, la couleurverte, le site internet et les réseaux sociauxd'Alternatiba
    • le site internet d'ANV-COP21 devient unerubrique du site internet d'Alternatiba : rubriquedédiée à l'action non-violente, en tant qu'un desprincipes fondamentaux d'Alternatiba, et avec le logode la main ouverte d'ANV-COP21 qu'on garde commesymbole de l'action non-violente
    • le logo de la main ouverte est proposé commevisuel commun à mettre sur les banderoles, lest-shirts, etc., à tous les groupes militants quivoudront prendre part aux actions non-violenteslancées par Alternatiba, que ces groupes soientidentifiés Alternatiba ou ANV-COP21.
3)Fonctionnement général
Nousproposons qu'une équipe d'animation de 60 à 80 personnesenvironsoit mandatée pour animer la dynamique et prendre lesdécisionsstratégiques entre deux processus de débat avec tous lesgroupeslocaux, tels que celui que nous menons actuellement pour laCoordination européenne des 20-21 février à Bordeaux. Nousproposons que cette équipe d'animation soit mise en placepour unedurée de 3 ans, et qu'elle puisse se renforcer au fur et àmesurepar co-optage auprès des nouveaux animateurs potentiels quiémergentet qui ont envie de s'investir.
LaCoordination européenne, qui n'est alors plus le lieu dedécisionstratégique, devient un lieu davantage axé sur lamutualisation des expériences et la formation, tout en ayantlapossibilité de constituer un contre-pouvoir capable deremettre enquestion les décisions prise par l'équipe d'animation, dansle casoù les orientations prises par l'équipe d'animation venaientàêtre déphasées de la base militante du mouvement.
L'équiped'animation fonctionne en lien avec l'ensemble des militantsactifsd'Alternatiba via des groupes de travail et les groupeslocaux,réunis deux fois par an dans le cadre des réunions larges etfonctionnant entre-temps via des listes mail et des forumsinternet.
4)Limite d'âge de 45 ans pour les représentantsd'Alternatiba
Alternatibaest un mouvement inclusif, où chacun peut trouver saplace, quelquesoit son temps disponible, ses envies et ses compétences.
Ilfaut garder cette idée de continuer d'être toujours plusnombreux àrejoindre Alternatiba mais il faut aussi se poser laquestion decomment s'assurer que le monde militant s'habitue àintégrerfacilement la jeunesse en lui donnant les moyens deprendre desresponsabilités.
Parceque nous voulons faire un pari de renouvellement dumilitantisme etfaire émerger une nouvelle générationd'animateurs et d'organisateurs, nous pensons qu'il fautfixer, pourla période de 3 ans qui s'ouvre, unelimite d'âge pour les membres de l'équipe d'animation, lesreprésentants des groupes locaux, les porte-paroles dumouvement, etles représentants d'Alternatiba auprès des autresorganisations.Nous proposons de fixer cette limite d'âge à 45 ans.
5)L'équipe d'animation, l'équipe de gestion quotidienne, lesgroupesde travail
  • Équiped'animation
      équipe de 60 à 80 personnes environ, toutesinvesties dans des groupes de travail, fournissant untravail régulier pour l'animation du mouvement sansêtre forcément quotidien
    • équipe mise en place pour une durée de 3 ans,afin de construire les projets en ne se projetant passur une seule année, mais sur un temps plus long(comme cela a été fait au lancement d'AlternatibaBayonne, avec une stratégie allant de 2013 à fin2015).
    • équipe recherchant la meilleure paritépossible
    • système de co-optage pour renforcer l'équipeau fur et à mesure
    • limite d'âge de 45 ans pour les 3 premièresannées
  • Équipe degestion quotidienne (EGQ)
      équipe de 15 à 30 personnes environ,constituée au sein de l'équipe d'animation, qui assurel'animation quotidienne du mouvement
    • équipe mise en place pour 1 an
    • équipe recherchant la meilleure paritépossible
    • au sein de cette équipe de gestionquotidienne doivent se dégager 1 à 3 personnes quisont la ou les animatrices principales du mouvement :beaucoup de nouveaux animateurs se sont révéléspendant ces deux dernières années et il faut voir quiparmi eux peuvent remplacer les personnes issuesd'Alternatiba Bayonne qui ont animé le mouvementjusqu'ici
  • Groupesde travail : tous les militants actifsdu mouvement peuvent proposer leurparticipation dans le travail globald'Alternatiba dans le cadre des groupes de travail, quisont en lien étroit avec l'équipe d'animation via laprésence d'au moins un membre de l'équipe d'animation et de préférence aumoins un membre de l'équipe de gestion quotidienne. Il n'ypas de limite d'âge pour la participation active auxgroupes de travail. Exemples de groupes de travail : communication, informatique, logistique, formation, commission de gestion des conflits,conseil scientifique, groupe de réflexion stratégique,finances, etc.
6)Listes des rôles et tâches à faire pour animer lemouvement
  • Élaboration de la stratégie
      réflexion stratégiquede fond permanente, définir des objectifs atteignablesstratégiques, trouver des idées d'actions, être àl'affût des opportunités
    • ajuster la stratégiedes campagnes en cours
    • relations avec lesautres organisations (réunions bilatérales, participationaux différents collectifs et réseaux)
  • Communication « politique »
      suivre l'actualité,et les activités et la communication des autresmouvements
    • décider quand il fautréagir, rédiger des CP
    • twitter
    • porte-paroles
    • valider lescommunications externes
  • Communication externe
      newsletters
    • facebook
    • rédiger les articlesdu site internet
    • mettre à jour le siteinternet
    • graphisme
    • vidéo
    • traduction
    • gestion des images :centralisation des photos et des vidéos, sélection,retouches…
  • Contact, sollicitations, interventions
      gestion de laboîte mail contact auquotidien
    • gestion dessollicitations (demandes de partenariat,d'interventions, de participation à des événements…)
    • interventionsextérieures (conférences, tables rondes, émissions,etc.)
  • Finances
    gestionet comptabilité
  • recherchede financement, et développement del'auto-financement
[*]Travail d'animation, de coordination…
    animation desréunions (animation des réunions proprement dites,rédaction des comptes-rendus e
tenvois dans des délais très courts, préparation desordres du jour et envois à l'avance)[*] surveillerle calendrier, les échéances, planifier les choses àl'avance[*] animation desbrainstormings[*] animation desformations[*] suivi des activitéslocales, rédactions de bilans[*]Actions
    préparation etcoordination des actions
  • juridique
[*]Logistique… [*]Informatique (mise en place et gestion des listesmail, des outils informatiques, des fonctionnalités dusite internet, espaces de stockage partagés, forumsinternet, etc.) [*]Mutualisation des groupes locaux ?


7)Réunions de Coordination des groupes locaux
Nousproposonsde remplacer les réunions de Coordination européennes pardes Coordinationsdes groupes locaux, pendant 2journées,2 fois par an, qui comprennent :
  • Un temps de discussion sur la ligne globaled'Alternatiba, avec possibilité de remise en cause desdécisions prises par l'équipe d'animation si nécessaire
  • Un temps pour mutualiser les expériences, avec l'organisationd'ateliers, de groupes de travail...
  • Des formations et des brainstormings
Ilpourrait également être organisé un camp climat d'une semaine,axésur les brainstormings, la formation, la préparation d'actionsconcrètes, avec une organisation de la vie collective baséesur desalternatives comme au Quartier Génial (toilettes sèches,etc.), etdes moments conviviaux, soirées, petits concerts, etc.
Animerdans tout le réseau des groupes locaux une dynamiquepermanente deformation sur 4 volets :
  • sur le fond (surl’écologie, la démocratie, etc.)
  • sur des thèmesparticuliers (transports, énergie, etc.)
  • sur l’organisation(méthodes)
  • sur la stratégie
8)Processusd'inclusion et procéduresd'exclusion
Ilfaut définir une procédure qui permette aux groupes locauxd'exclure des personnes qui nuisent au fonctionnement dugroupe. Celapeut sembler paradoxal, mais desprocédures d'exclusion nousparaissent nécessaires pour permettre un processus qui soitglobalement inclusif.
Unecommission degestion des conflits doitégalementêtrecréée au niveau national, quipourra être sollicitée par lesgroupes locaux demandantdes arbitrages sur des situations problématiques.
9)Parité
Certainesfonctions particulièrement représentatives doivent êtrepartagéesà égalité entre les femmes et les hommes, notamment lesporte-paroles d'Alternatiba, et les personnes qui représententAlternatiba vis-à-vis des autres organisations.
Nouspensons qu'il faut définir des procédures pour permettre aumouvement d'être le plus paritaire possible, et d'avoir d'ici3 ansune équipe d'animation complètement paritaire. Par exemple,que ledistributeur de parole veille à alterner les prises de paroledesfemmes et des hommes, qu'il alerte l'assemblée quand unesuccessiond'hommes prennent la parole et que les femmes ne la demandentpas,qu'il fasse remonter les femmes dans la liste d'attente destours deparoles si trop d'hommes se sont inscrits en premier, etc.
10)Modèle économique
Nousproposons d'acter comme principe, pourlesgroupes locaux comme pour le mouvement Alternatiba global,que lessubventions publiquesne doivent servir que pour des campagnes et desévénementsparticuliers (un festival, etc.), mais pas pour lefonctionnementmême d'Alternatiba (salariés, transports...), qui doit êtreindépendant de tout financement public.
Nouspensons qu'il faut définir unmodèleéconomique qui permette à Alternatiba d'atteindre ou des'approcherde l'auto-financement completd'ici3 ans.

III- Axes de travail au niveau local
Chaquegroupe local décide des projets qu'il souhaite développerau niveau local, etest invité à échanger ses expériences avec les autresgroupeslocaux afin que nous puissions mutualiser nos expériences etnoscompétences (kitsméthodologiques, forums internet, ateliers,groupes de travail...)
Plusieursidées ressorties des contributions et des temps dediscussions surl'après-COP21 nous semblent particulièrementintéressantes (listenon exhaustive) :
1)Développementd'un réseau delieuxalternatifs militants
Créer un réseau delieuxalternatifs engagés quimaille le territoire de bases militantes, points d'appuis dedynamiques militantes fortes.
Ilpeut s'agir d'ateliers vélo,d'ateliersde couture,decafésculturels(notammenten milieu rural),deressourceries,demaisonsde la transition, d'atelierscollectifs (deréparation, Fab lab...),etc.,quidéveloppement uneactivité économique utile autant d'un point de vueécologiqueque pour le développementdu liensocial etde la solidarité, mais qui serviront aussi de baseslogistiquesmilitantes pourla dynamique Alternatiba :
  • en étant un réseau de salles de réunions et de formations, avec une capacitéd'hébergement collectif et decuisine collective, unefonction d'atelier permettant la fabrication de matériel militant typebanderoles, etc., d'espacesde stockage du matériel, l'achat de véhicules type camionnettes, vélo-cargos, etc.
  • en permettant destabiliser un ou plusieurs emplois par lieu, ce quifacilite les capacités d'animationde projets militants et de permanence (parexemple pour une permanence sur les droits sociaux, pourles inscriptions des bénévoles au quotidien, etc.)
L'objectifserait de maillerle territoire d'une centaine de lieux alternatifs engagés d'ici3ans, et d'avoir une ressourcerie engagée dans chacune des 13régions françaises, les ressourceries permettant davantage decapacité logistique : lieuxd'accueil suffisammentgrands pourdes séminaires ou des festivals, desvéhiculesplusgrandstype camions, plus grande capacité d'accueil pour leshébergementset la cuisine collective, etc.
2)Permanences sur les droits sociaux
Mettreen place des permanences sur les droits sociaux, quipermettent auxgens de se rendre dans un lieu unique pour être informés surleursdroits et orientés vers des structures compétentes pourgérerdifférents problèmes de la vie quotidienne, concernant lelogement,les allocations, la santé, l'alimentation, etc. Cescoopératives dedroits sociaux nous permettront de faire le lien entre ledéficlimatique global et les différents problèmes concrets de laviequotidienne des gens au niveau local, et nous connecteront àdespublics non militants. Ces permanences pourraient se tenirdans leslieux alternatifs engagés du réseau Alternatiba.
3)Villages des alternatives
Continuerd'organiser des Villages des alternatives dans les lieux où iln'yen a pas encore eu, dans les cas où ça permet de renouvelerl'équipe organisatrice, ou notamment si ça permet de toucherdesmilieux qu'on a encore peu touché (quartiers populaires)
4)Villages des alternatives à l'échelle d'une rue
Villagesdes alternatives à l'échelle d'une rue,pourfaire un travail de quartier approfondi, êtrebeaucoup plus proches des gens, de construire à brèveéchéancedes alternatives collectives grâce à la proximité duvoisinage,sur le covoiturage, les AMAP, un centre de prêts d'objets,unsystème de garde d'enfants mutualisé, etc.
5)Campagnes locales sur les alternatives
Menerune campagne de promotion et de développement d'unealternative auniveau local : renforcement d'une monnaie locale, création depistes cyclables, campagne de promotion d'Enercoop, etc.
6)Pacte de transition municipal
Poursuivrele travail de plaidoyer au niveau municipal sur les mesures duPactede transition
7)Tour Alternatiba local
Organiserun Tour Alternatiba à l'échelle d'un département ou d'unerégion
8)Gestion des événements climatiques extrêmes
Organiserdes groupes de gestion des événements climatiques extrêmes,quitravaillent la question de la prévention et de l'adaptationauchangement climatique, et qui développent des capacitésréactivesen cas d'événement climatique extrême sur son territoire :aide aux victimes, pour collecter du matériel de premièrenécessité(couvertures, bougies, nourriture…), pour déménager lesmeublesen cas d'inondations, pour faire des réparations de maisons,desreplantations de cultures, etc., pour organiser l'actioncollectived'entraide et de solidarité.

IV- Axes de travail global, alliances, et cadrescollectifs
1)La tête et les jambes
C'estsurtout sur la question des axes de travail global que nouspensonsavoir besoin de plus de temps de réflexion avant de nouslancer dansde nouveaux projets. D'une part parce que la situationpost-COP21demande davantage de recul, et aussi parce que les projetsd'Alternatiba au niveau global doivent tenir compte desprojets desautres organisations.
Notreconstat général est que le point fort d'Alternatiba (commed'ANV-COP21) est son efficacité organisationnelle et sacapacité demobilisation citoyenne. En revanche, son point faible (ainsique pourANV-COP21) réside dans notre faibleexpertisedes dossiers de fond. À l'inverse, il nous semble que lesorganisations existantes enFrance sontglobalement davantagefortes sur l'expertise et la production intellectuelle(dossiers,brochures, plaidoyer, etc.), mais moins sur la mobilisation.Pour ledire autrement, certainesorganisations,comme le RAC ou Négawatt parexemple,sont comme une tête à laquelleilmanquerait les jambes pour avancer…et Alternatiba a des jambes pour avancer, mais pas de tête capablede maîtriser des dossiers d'experts. Undes enjeux pour la suite est de connecter lestêtes etles jambes dans l'ensemble desorganisations pouvant prendre part à la bataille du climat.Quelle complémentarité pouvons-nous mettre en place entreAlternatiba et les autres organisations pour que toutle mondeen sorte renforcé ?
2)Alliancesetrelations avec les autres organisations
Nous identifionsplusieurs organisations desquelles Alternatiba estparticulièrementproche et avec lesquelles nous pensons qu'il faut discuter del'après-COP21 :
  • les Amis de laTerre
  • Attac
  • Avaaz
  • la Confédération Paysanne
  • Greenpeace
  • Négawatt
  • le Réseau Action Climat
  • 350.org
Il nous faut définircomment éviter qu'Alternatiba soit un mouvement concurrentd'organisations déjà existantes, mais au contraire une dynamiquequi renforce le mouvement global.
3)Critères pour définirdesaxes de travail global
Nous proposonsd'accorder un délai supplémentaire au débatde 3 mois environ pour définir leoules axes de travail global.
Nouspourrions concentrer nos forces sur 1 seule campagne globalepar an,dédiée à un thème en particulier, par exemple sur latransitionénergétique, ou l'agriculture et l'alimentation, ou lesemplois,etc.
Quelque soit ce thème, il serait décliné à la fois sur le voletde larésistance (opposition et non-coopération), et sur celuid'unealternative avec l'objectif de la faire passer à une autreéchelle.
Enparallèle de l'animation de cette campagne globale, letravail surles autres thématiques serait poursuivi à plusieursniveaux :
  • via le travaildes groupes locaux, comme autant de laboratoires sur toute une diversitéde thèmes
  • via la réflexion de fond continue avecles autres organisations.
Cetravail localet ce travail defond sur les autres thématiques nous permettrontnon seulement de préparer les campagnes des annéessuivantes, maisaussi d’avoirdes capacités réactives si l’actualité offre desopportunitésd'actionsur d'autres thèmes.
Cesaxesde travail global devront être définis notamment en fonctiond'un certain nombre de critères méthodologiques objectifs.
Cesaxes de travail ne devront être actés que si desmilitantss'en responsabilisent et s'engagent à les animer.
Cedélai supplémentaire de 3 mois environ ne doit pas empêcherAlternatiba de soutenir et de participer à des campagnes encourscomme celle contre le projet d'aéroport à NDDL, par exemple,quiest particulièrement d'actualité.
4)Cadres collectifs
Alternatibafait officiellement partie de 2 cadres collectifs : leCollectifpour une Transition Citoyenne et la Coalition Climat 21, quisonttous deux des processus récents encore en cours deconstruction etd'évolution.Ilfaudra discuter lors du week-end des 20-21 février laparticipationd'Alternatiba à ces 2 cadres collectifs, et notre vision deleuravenir.

--Jon Palais | Twitter @JonPalais | Skype jonjon5553 | Tél 06 19 94 10 94--ANV-COP21 [url=http://www.anv-cop21.org]www.anv-cop21.org[/url] / Bizi [url=http://www.bizimugi.eu]www.bizimugi.eu[/url] / Alternatiba [url=http://www.alternatiba.eu]www.alternatiba.eu[/url]
Dernière édition: il y a 3 ans 1 mois par simon.
Le sujet a été verrouillé.

Contribution de synthèse 1 barth+txetx+yannick+jon il y a 3 ans 1 mois #1397

  • simon
  • Portrait de simon
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Messages : 51
  • Remerciements reçus 4
amendement sur le chapitre 3)

Proposition du mode de désignation de l'équipe d’animation :

Election sans candidat : frama.link/LwvEDHrI
Dernière édition: il y a 3 ans 1 mois par simon.
Le sujet a été verrouillé.

Contribution de synthèse 1 barth+txetx+yannick+jon il y a 3 ans 1 mois #1398

  • simon
  • Portrait de simon
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Messages : 51
  • Remerciements reçus 4
amendement aux chapitre 3) et 7)

Alternatiba est une des rares organisations environnementalistes à prendre ces décisions stratégiques au consentement de tous les groupe locaux. A partir du moment ou des personnes sont élues (même sans candidat) pour prendre ces décisions nous rentrons dans une démocratie représentative. Je souhaite conserver notre mode de décision relativement exemplaire.

proposition:
La Coordination Européenne reste l'organe des décisions stratégiques.
Les décisions qui n'ont pas d'impact majeur sur le collectif peuvent être prisent par l'équipe d'animation.
Le rôle de l'équipe d'animation est de préparer aux mieux les décisions grâce à son débat interne et de présenter les différents aspects de la décision stratégique en proposant si possible plusieurs scénarios/décisions. Le mode de décision habituel de la coordination est appliqué (consensus->consentement->vote).
Si le calendrier des coordinations européenne ne permet pas de nous réunir pour prendre une décision rapide, il est possible d'utiliser des outils en ligne pour que les groupes locaux votes. L’inconvénient de cette façon de décider est l'absence du recherche de consensus.
Dernière édition: il y a 3 ans 1 mois par simon.
Le sujet a été verrouillé.
Modérateurs: Jeremy, simon, silimilikim, Charles Adrien
Temps de génération de la page : 0.384 secondes
Propulsé par Kunena